• Blé et autres céréales

    "Les céréales ne sont pas le socle de l’alimentation humaine,
    mais plutôt un aliment nouveau pour l’homme apparu au néolithique."
    Dr John Yudkin

     

    Crop Circle en Normandie


    - Les peuples d'Asie mangent du Riz domestiqué il y a plus de 8.000 ans dans le sud de la Chine, près de la rivière des Perles.
    - Les peuples d'Amérique mangent du Maïs, cultivé il y a plus de 8.000 ans au Mexique, près du fleuve Rio Balsas.
    - Les peuples d’Afrique mangent du Sorgho (Mil, millet) domestiqué il y a plus de 8.000 ans dans le nord de la zone subsaharienne.

    - Les peuples d'occident mangent du Blé depuis plus de 8.000 ans.  

     

    Crop Circle en Normandie

     

    Tombées du Ciel

     

    Les Céréales, ainsi que d'autres plantes consommées par les Hommes, sont réputées avoir été « données » par les dieux. 

    Pour assurer la continuité dans la qualité et l'abondance de la récolte, la recherche de la bienveillance céleste est vitale. Par conséquent il était logique pour ces peuples, de leur vouer un culte dans l'espérance de leurs faveurs.

     

    Voici une liste non exhaustive des dieux et déesses invoquées pour protéger les récoltes :

    • Ashnan : déesse sumérienne des céréales ;

    • Ashtar et Ashtart : dieu et déesse phéniciens de la végétation ;

    • Sérakh : dieu chaldéen des greniers ;

    • Nirba : dieu assyrien des moissons ;

    • Séia : déesse romaine des semences ;

    • Segesta : déesse romaine des blés ;

    • Amuniti : déesse indienne de la fertilité des terres ;

    • Déméter : déesse grecque des terres cultivées ;

    • Cérès : déesse romaine de la fertilité, serait à l'origine étymologique de « céréale » ;

    • Hâpy : dieu égyptien de la crue qui permet d’assurer les bienfaits du limon ;

    • Osiris : dieu égyptien qui aurait créé les céréales pour les Hommes ;

    • Chijinn chi no Kami ou Ji-gami : au Japon dieux propriétaires du sol ;

    • Inari : dieu du riz au Japon ;

    • miketsukami : dieu des denrées alimentaires au Japon ;

    • Yum Caax : dieu Maya du maïs ;

    • Pachamama : déesse Inca de la terre et de la fertilité.

    Les dieux veillent, protègent les cultures sur toute la planète.

     

     

    La bienveillance des dieux

     

    Les rites cultuels à base de céréales, sous forme de grains, de pains ou de diverses denrées, ont cours depuis des millénaires partout sur la Terre. Quelques cultes sont toujours pratiqués sous diverses formes.

    Par exemple, dans le Japon moderne, les Shintoïstes partagent un festin dit « naorai » entre les humains et les dieux, et ceci, quotidiennement, depuis 1.500 ans. Le contenu du repas sacré provient des zones d'approvisionnement des japonais : rizières, mer, rivières, terres cultivées, montagnes. voilà pourquoi ce festin « naorai » signifie pour les fidèles : « En partageant la nourriture que les dieux ont mangée, chacun éprouve un sentiment de communion avec eux et reçoit les bienfaits de leur puissance spirituelle ». (Source)

    Il s'agissait, et il s'agit toujours, de s'attirer la protection, la bienveillance des dieux par ces offrandes, de recevoir des bienfaits en échange. C'est un pacte passé entre les Hommes et les dieux selon le principe d'un échange : Quelle est la monnaie d'échange ?

     

     

    Le revers de la médaille

     

    La force de travail

    Les dieux se sont attachés les Hommes par le biais de l'économie agricole, ils ont promu une économie de type "laboureur et industrieux", pour leur mise en esclavage depuis l'époque de Caïn.

    "Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front..." (Genèse ch 3 ; 19)

    Cette nouvelle économie des ressources nourricières, des céréales et d'autres cultures similaires (ainsi que l'élevage), a conduit les Hommes à développer plus avant le culte des dieux avec l'aménagement de Temples et de Palais réservés à ces dieux métayers , dont ils sont devenus les serfs.

    En leur donnant la "charrue et l'épée", ces dieux exigeaient des Hommes de plus en plus d'offrandes sacrificielles et de guerres holocaustes.

     

    La Santé précaire

    En offrant aux Hommes la culture des céréales, les dieux métayers leur ont fourni également le harnais pour les contrôler en les soumettant à l'obsolescence.

    En effet, les céréales nuisent à la santé de façon lente, insidieuse, et en particulier les blés modernes qui génèrent pour tous une "intolérance", allant d'aiguë et douloureuse, à très légère et imperceptible usant l'organisme sur la durée (État inflammatoire à bas bruit). 

    Le « Gluten » (2), contenu dans les blés, génère ce que l'on appelle des maladies de « Colle ». Les émonctoires du corps sont surchargés, en particulier les intestins et les poumons, un peu comme les produits laitiers qui sont aussi en circulation depuis que Caïn a quitté sa vie errante et insouciante pour exploiter une ferme.

    Les « Lectines » (3), nuisibles, totalement silencieuses, sont des substances délétères, ayant sur le long terme un impact important sur la santé. Elles sont produites par les plantes pour se protéger de leurs consommateurs.

     

     

    Les nouveaux lieux de Culte

     

    En lien direct avec les blés et les céréales, il faut prendre en compte le culte moderne rendu aux dieux par les Crop-Makers, qui élaborent des Crop-Circles sous « inspiration canalisée » pour y effectuer des cérémonies chamaniques à base de runes, de pentacles, ensuite, il se passe des choses d'un niveau d’étrangeté très élevé :

    Comme le précise Sarah Witeneim, il y a des "phénomènes surnaturels" qui accompagnent la réalisation des Crop-Circles. Les Crop-Makers ont souvent vécu des phénomènes étranges, aperçu des boules de lumières, des ombres géantes aux yeux rouges, des grands blonds passant dans les collines, ils ont également des "visiteurs en chambre" aux pieds de leur lit, de la même manière que les abductés par les ovnis.

     

    Nuréa-TV à 1h 54mn 30s

    (Extrait de la vidéo « Crop-Circles : Nouvelles Révélations & Crop-Makers »)

     

    Ce témoignage confirme que ce sont des Créatures Spirites, des entités Polymorphes, qui sont invoquées lors des cérémonies occultistes réalisées par les Crop-Makers. Ces derniers sont des Mages Noirs, aux Tatouages Symboliques, qui utilisent la magie des Runes pour entrer en communication avec des entités "sombres".

     

    Nuréa-TV à 1h 54mn 18s

     

    Aujourd'hui, on assiste au renouvellement du culte à ces êtres spirites qui ont, il y a plusieurs millénaires, ordonné la culture des céréales : la boucle est bouclée, le cercle cultuel de "culture" s'est refermé sur les Hommes Modernes.

     

    Massalis

     

     

     


     

     

    Notes :

    (1) Des blés sauvages aux blés modernes : L'homme préhistorique fut d'abord un "cueilleur de céréales" avant de devenir un cultivateur de céréales (cf La Création de la Vie) : le passage du Cru des cueilleurs au Cuit. Puis le passage des Blés sauvages à plus de 30.000 Blés modernes (Catalogue européen : blé dur 530 espèces, blé tendre 2.400 espèces).

    Aujourd'hui, dans la vallée du Jourdain et la plaine de l'Euphrate, le "Croissant Fertile", nous trouvons encore des blés sauvages (1).

    Pour mémoire : Selon les tablettes sumériennes, ce serait Enlil qui envoya sur terre Labar et Ashnan, respectivement dieu du bétail et déesse des céréales.

     

    (2) Le Gluten :

    https://www.santenatureinnovation.com/gluten-une-colle-dans-vos-intestins/

    http://www.coeliaque.eu/la-maladie-coeliaque/la-chimie-du-gluten/

     

    (3) Les lectines :

    https://www.lanutrition.fr/pourquoi-les-lectines-sont-parfois-considerees-comme-toxiques

    https://www.drraphaelperez.fr/aliments-riches-lectines/

     

    Bon à savoir : Si vous pensiez que les végétaux que nous consommons, parce qu’ils sont naturels et de surcroît bio, sont forcément bons, il est temps de lire avec attention cet article pour vous faire une opinion peut-être plus nuancée.
    (lire l'article)

     

    « De la Trimurti Hindoue à la 5DLe Partage du Pain et du Vin »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :