• Contre le découragement


    « Lorsque Dieu veut qu’une œuvre soit toute de sa main, il réduit tout à l’impuissance et au néant, puis il agit »
    Bossuet.

    Ne rien craindre et dans la tempête se confier dans le Seigneur. Car après l’hiver vient le printemps, et le minerai doit être affiné dans la fournaise après sa sortie de la mine, avant de devenir pur métal dont on fera l’outil, dont l’artisan se servira, or l’affineur, l’artisan, c’est le Seigneur. Acceptons d’être passif quand Il nous façonne, pour être actif quand Il voudra se servir de son outil. « Qu’il soit de moi et en moi ce que Vous voudrez ».


    Soyons attentifs aux demandes, évitons de rester endormis, soyons en éveil...

     

    « Chevalerie « COUTUMES » - 3La Révolution »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :