• Liberté – dépendance

    L’homme a été destiné à la liberté parce qu’il avait été fait à l’image de Dieu. Mais voici que cette Image même d’après laquelle il avait été fait l’Image vivante du Père… il accepte librement la condition d’esclave (notre liberté est celle des enfants de Dieu, pour l’instant elle est aliéné, il n’est esclave que du Péché).

    Se faisant obéissant jusqu’à la mort et la mort de la Croix… à ceux qui le suivent, à ceux qui prennent leur croix à sa suite, il communique la liberté, la liberté royale des enfants de Dieu.

    « C'est pour que nous restions libres que le Christ nous a libérés. Donc tenez bon et ne vous remettez pas sous le joug de l'esclavage.» (Gal 5, 1)

    « Soyez esclaves du Seigneur le Christ » (Colossiens 3)

    « Les esclaves de Dieu » (Romain)

    « Prenez mon joug »

    « Libre à l’égard de tous, il s’est rendu l’esclave de tous » (I Cor 9, 19)

    « Les esclaves les uns des autres par amour ». (Gal 5, 13)

    L’esclavage du XP c’est le reflet de la dépendance d’amour filial à l’égard du Père, l’Amour de Dieu.

    L’amour de Dieu va jusqu’à se faire esclave, esclave en définitif de sa totale liberté d’aimer. C’est ainsi qu’Il restaure la liberté, qui ne peut subsister que par une dépendance joyeuse acceptée de l’amour qui répond à l’amour.

    Le mal est la conséquence de notre fausse autonomie. Les souffrances doivent devenir la purification nécessaire de notre liberté racheté.

    « ab neget semet ispum » (Ndt :  qu'il se renie lui-même) (Mat 16, 24)

    La perte de nous-mêmes est le moyen de nous libérer pour nous rendre à l’amour qui est la seule vraie liberté.

    « Nos vœux nous libère » Pauvreté – Chasteté – l’Obéissance.

    Être libre comme Dieu est libre, ce n’est pas s’enfermer dans l’égoïsme, c’est s’ouvrir dans l’amour.

    Être libre c’est nous recouvrir de son amour, nous livrer à sa générosité, c’est suivre sa Loi.

    On aime par Dieu sans aimer tout ce que Dieu aime. On aime par Dieu sans se faire avec le Christ tout à tous.

    L’homme n’est pas libre : il a à le devenir ou plutôt à le redevenir.

    Être libre c’est redevenir l’Image de Dieu (Conf St Bernard, Guillaume de St Thierry. La doctrine de l’image de Dieu).

    « La Chair et le MondeObéissance »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :