• Accueil

     

    Rosa Canina

    (Cœurs rayonnant d'un Soleil d'Or)

     

    "L'humanité vit à l'état de guerre sous des lois païennes et barbares.../...

     

    "Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux."
    (Temple de Delphes)

  •  

    Dans les lignes qui vont suivre je cite quelques idées exprimées par Fabre d’Olivet dans la deuxième partie du tome 2 « Histoire philosophique du genre humain ».

    (Toutes ressemblances avec notre époque ne serait que pure coïncidence...)

     

    Pour lui les êtres humains et les gouvernements sont soumis aux combinaisons des trois Forces Universelles suivantes :

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Asservissement planifié - Deuxième Partie

    IV – MOBILITÉS

     

     

    DÉSUÉTUDE

    La désuétude est un autre aspect de la mobilité. Elle est la rançon du progrès toujours en mouvement. Il faut donc prévoir un certain nombre de liquidations rendues nécessaires, dit-on, par le progrès :

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Les Français, dans leur ensemble, ne réfléchissent guère à la manière dont ils vivront dans vingt ans. Mais "ON" y a réfléchi pour eux. Davantage par des orientations, des choix, on est entrain de leur organiser un genre de vie baptisé inéluctable. En fait, volontairement, on les destine à un asservissement inhumain, progressif et planifié, auquel on travaille déjà.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    La Voie de l'Agneau !

     

    "L'humanité vit à l'état de guerre sous des lois païennes et barbares.

    Le pouvoir émane du dit « droit divin » des rois qui n'est autre que la force militaire brutale. Le conflit des ambitions égoïstes et étriquées lance les hommes contre les hommes avec son cortège de déchirements, de morts. Ce fléau est le triomphe de la force aveugle ... L'extinction de cette agitation fébrile et de ces feux passionnels ne peut être réelle que par la grande Paix de Dieu ... La seule paix qui puisse élever l'homme.
    .../...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Les lézardés !

     

    Dans le monde de l'ufologie nous entendons souvent parler de reptilien, qu'en est-il ?

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Comment devient-on chevalier ?

     

    Voici une brève explication, très loin d’être exhaustive.

     

    Après un temps de préparation laissé à l’appréciation de son parrain, le bachelier, après sa veillée d’arme, est adoubé, il reçoit le sacrement d’ordre de la chevalerie, appelé aussi le 8ème sacrement. Il faut donc un chevalier adoubé en bonne et due forme pour faire un chevalier, la filiation doit pouvoir être prouvée et remonter jusqu’à un chevalier connu, et reconnu, de tous.

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Le livre perdu du dieu Enki - Sitchin Zecharia

    «  L'histoire est écrite par les vainqueurs . »
    Robert Brasillach

     

    "Spécialistes et théologiens admettent maintenant que les récits bibliques de la Création, d’Adam et Ève, du Déluge et de la Tour de Babel se sont inspirés de textes écrits des milliers d’années plus tôt en Mésopotamie, en particulier par les Sumériens.../..."

    Et, de nos jours, nous avons le même phénomène de "communications" avec les (faux) "dieux" comme les Ummites, les Vénusiens, les Plaïadiens, etc. bref, ce sont encore et toujours les polymorphes de l'inframonde, rien de plus.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le Dragon de Sodome 

    Les agissements des puissances infernales sont de plus en plus visibles. Certains "grands" de ce monde décadent ne cachent même pas leur allégeance à Baal/Moloch.
    Voici un article de Joël Labruyère, auteur très controversé, car il met en lumière certains agissements de l'occulte.
    ______________
    Lorsque des hommes défilent dans la rue sous la bannière de la Gay Pride, ce qui signifie « fierté homosexuelle », y a t-il une raison d’être fier ?

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • LA CRÈCHE

     

    Noël, période où chaque église, chaque famille, a sa crèche de Noël.
    Pourquoi saint Luc (Lc 2, 8-20) nous décrit la Crèche ?

    Il y a ce qui montré.
    L’enfant Jésus couché dans la mangeoire : l’Incarnation du Verbe « et le Verbe s’est fait chair... », ce n’est plus le pain d’oblation, ce n'est plus le pain de la tribulation, c’est la préfiguration du Pain Vivant le « Corps du Christ ». Accompagné de ses parents Marie et Joseph, mais aussi d’un âne et d’un bœuf.
    Mais pourquoi donc, Marie, princesse de la lignée de David, et Joseph, grand Argentier du Temple (sorte de ministres des finances), sont présentés par Luc dans une crèche ?

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Le salut militaire

     

     

    Cet article, écrit par un officier suisse dont je ne connais pas le nom, démontre que le salut français (paume en avant) est en accord avec la tradition, et n’a rien à voir avec le salut britannique ou américain (paume tournée vers le bas).

    On ne sait pas saluer et on ne sait pas rendre le salut. On n’aime pas saluer et, parfois, on n’aime pas avoir à rendre le salut. L’une des raisons en est que tout le monde ignore ce qu’est le salut.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Le jeûne

    Un Esprit sain dans un corps sain, et, le jeûne est une des façons de nettoyer ce corps. Cette période de privations, de sacrifices, permet la détoxination (c'est à dire se débarrasser des toxines) et la désintoxication (c'est à dire se débarrasser des produits toxiques). Quatre ou cinq jours de nourritures fraîches et crues permettent déjà l'élimination de déchets peu incrustés. Un jeûne d'essais ne doit pas dépasser une semaine, un jeûne curatif dure deux ou trois semaines.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La Passion du Christ

    Il y a plusieurs transcriptions possibles : Bouche du Père, bouche par laquelle le Souffle divin s'exprime.

    Il a été décrit comme étant une statue, une tête à deux faces, un "Janus bifrons". Bafomet peut également se décomposer en "baphé" et "météos" désignant en grec le "baptême" et "l'initiation".

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Mission de l'Ordre du Temple

     

    Les neufs premiers chevaliers du Temple restent seuls dans les écuries du Temple de Salomon (ce qu’il en reste) durant neuf ans.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le langage de la guérison (seconde partie) :

    La Médecine Nouvelle du docteur Hamer par Jean-Jacques Crèvecoeur.

     

    Le docteur Ryke Geerd Hamer a été chef de service dans une clinique allemande, pendant de nombreuses années. Sa position privilégiée lui a permis de croiser la route de nombreuses personnes atteintes du cancer. Par des concours de circonstances, des hasards et une observation et une écoute minutieuses, Hamer a découvert des lois fondamentales expliquant le mécanisme d’apparition de tous les cancers et de toutes les maladies. Dans le cas de ce médecin, on peut réellement parler de lois, puisque les vérifications opérées par lui et par d’autres chercheurs et thérapeutes ont toutes montré qu’elles étaient vraies dans 100 % des cas, ce qui ne s’était jamais vu jusqu’alors dans l’histoire de la médecine.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le langage de la guérison (première partie) :

    Histoire d’une révolution scientifique dans le domaine de la médecine par Jean-Jacques Crèvecoeur.

     

    « Il est plus facile de désintégrer un atome que de changer une croyance » disait Einstein. En effet, tout individu a tendance à consacrer plus ou moins d’énergie à résister au changement et à la nouveauté, on le sait depuis longtemps. C’est valable pour les individus. Ce l’est encore davantage pour le monde scientifique, qui ne pourra jamais accueillir les nouvelles théories, car celles-ci représenteront toujours une perte de pouvoir, d’argent et de prestige pour ceux qui s’y sont installés.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • A l'heure où la médecine découvre, et s'approprie la théorie du stress oxydatif, les partisans du Dr HAMER sont encore inquiétés...

    Revenons sur le contenu de ce qu'on a appelé la "Loi d'Airain" :

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • L'oeil unique du Dajjâl


    Ce qui me choc dans cette image c’est le sweat-shirt de l'enfant : le Borgne qui tire la langue = l'œil unique du Dajjal, le Diable, l’Adversaire, le Prince de Monde. Une provoque de plus ou-bien une profession de foi ?

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • LA CHEVALERIE

    LA CHEVALERIE - LA FONCTION CHEVALERESQUE

    La Chevalerie est une fonction sociale permanente, c'est une constante de l'histoire. C'est une erreur de ne voir en elle qu'une institution : l'Esprit Chevaleresque est beaucoup plus important que les formes variables dans lesquelles il s'est incarné, s'incarne ou s'incarnera. A l'intérieur même de ses institutions, c'est d'abord une Chevalerie qui ne relève que de son code d’honneur et du Pape. C'est aussi une Chevalerie " savante " avec ses sciences sacrées, qui sont l'inspiration et le fondement même de son action et de sa pensée. 

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Liberté – dépendance



    L’homme a été destiné à la liberté parce qu’il avait été fait à l’image de Dieu. Mais voici que cette Image, laquelle avait été faite à l’Image vivante du Père, accepte librement la condition d’esclave (notre liberté est celle des enfants de Dieu, pour l’instant elle est aliénée, elle n’est esclave que du Péché).
    Se faisant obéissant jusqu’à la mort et la mort de la Croix...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • St Maurice de Magdeburg



    Le récit de Saint Eucher, moine de Lérins et évêque de Lyon
    "Il y avait à cette époque une légion de soldats, de 6 500 hommes, qu'on appelait les Thébains. 
    Ces guerriers, valeureux au combat, mais plus valeureux encore dans leur foi, étaient arrivés des provinces orientales pour venir en aide à Maximien.
    Comme bien d'autres soldats, ils reçurent l'ordre d'arrêter des chrétiens.
    Ils furent toutefois les seuls qui osèrent refuser d'obéir.
    Lorsque cela fut rapporté à Maximien, qui se trouvait alors dans la région d'Octodurus, il entra dans une terrible colère.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • L’Image



    Dieu Trinité nous a fait à son Image… mais nous comprenons trop souvent que Dieu est fait à notre image.


    L’homme ne peut parvenir à Dieu ; s’il le croit, il se trompe, il prend alors pour Dieu une simple idole de son imagination. Et, s’il parvenait à voir Dieu la vision le tuerait. Mais Dieu peut venir à l’homme et s’Il le veut. Et sa venue jusqu’à nous signifie notre vie, la vie qui est vraiment la Vie, et qui, à cause de cela est la Vie éternelle.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Jacques de Molay et bien d'autres chevaliers du Temple, pour la plupart anonymes furent arrêtés le vendredi 13 octobre 1307. Nous approchons du 110ème anniversaire de ce funeste évènement.

     

    Jacques de Molay




    Le Grand Maître Jacques de Molay est né en 1243. Après avoir été arrêté en 1307 par Philippe le Bel. Il est emprisonné, torturé et meurt sur un bûcher dressé à la pointe de l’île aux juifs, face à la cathédrale Notre Dame de Paris. Le 18 mars 1314.
    Il est un des plus grands Maitre de l'Ordre. Il a sauvé tout ce qui pouvait l'être, il a repris pieds en Terre Sainte et re-conquis Jérusalem, mais, faute de renfort il doit ré-embarqué et quitter la cette Terre chèrement conquise.

    La dernière prière de Jacques de Molay :

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La Bonté
    « La bonté, c’est le débordement de soi-même dans les autres. Être bon, c’est mettre les autres à la place de soi. La bonté a converti plus de pécheur que le zèle, l’éloquence ou l’instruction, et ces trois choses n’ont jamais converti personne sans que la bonté y ait été pour quelque chose ».
    « Ayez le cœur d’une mère » St Vincent Ferrier.


    « Tu vois les autres avec les yeux dont les verraient leurs mères ».
    Soyez inébranlable sur les principes, mais que votre charité s’étende à tous les hommes, fussent-ils les pires ennemis de l’Église » Pie X.


    Nous supposons l’apôtre suffisamment éclairé pour préserver son intelligence et d’une tolérance sans borne et d’une âpreté de zèle dont les écarts seraient réprouvés par Dieu. Ses principes sont parfaitement sains et sa science exacte. Ceci posé, nous affirmons que sans l’humilité l’apôtre ne pourra tenir le juste milieu entre deux extrêmes et que la lâcheté ou le plus souvent l’orgueil se manifestent dans sa conduite.


    Ou bien, cédant à une fausse humilité, il sera pusillanime, laissera l’esprit de charité dégénérer en faiblesse, sera l’homme des concessions exagérées, des conciliations à tout prix, et son zèle pour le maintient des principes disparaitra sous mille prétextes, raisons de prudence, calculs à courte vue.


    Ou bien, le matérialisme et la mauvaise direction de la volonté mettent en jeux l’orgueil, la susceptibilité, le « moi ». De là, haines personnelles en autoritarisme, rancunes, dépit… etc.
    Au lieu de rester « la fin » véritable, à la poursuite de laquelle nos passions s’ennoblissent, la gloire de Dieu sera réduite par cet apôtre au rôle de « moyen » et de « prétexte » pour étayer, développer, et faire excuser ces mêmes passions dans ce qu'elles ont de trop humain.



    l'Humilité
    Sureté de doctrine et jugement sain ne suffisent pas pour vous préserver de ces écarts, parce que l’apôtre sans vie intérieure, et par conséquent sans vraie humilité, sera influencé par ses passions. Seule l’humilité, en le maintenant dans la rectitude du jugement et en le détournant d’agir par l’impulsion, mettrait dans sa vie plus d’équilibre et de stabilité et le faisant, pour ainsi dire, participer à l’immutabilité de Dieu.


    « L’homme est un être changeant, il n’est constant que dans son inconstance » St Thomas.
    « Mes frères deux choses sont à purifier en nous, l’intelligence et la volonté : l’intelligence afin qu’elle apprenne à connaitre ; la volonté afin qu’elle sache vouloir » St Bernard.

     


    votre commentaire
  • LES HASARDS NÉCESSAIRES :


    La synchronicité dans les rencontres qui nous transforment
    L'âme aussi, si elle veut se reconnaître devra se regarder dans une âme.
    Platon

    Voici les 4 critères pour distinguer une synchronicité d'un hasard
    1. On observe une coïncidence entre un ou plusieurs événements intérieurs avec un ou plusieurs événements extérieurs qui sont liés de façon acausale, par le sens.
    2. La coïncidence dégage une charge émotionnelle, une étincelle.
    3. Elle témoigne de changements importants (ou pas !) dans la vie de l'individu qui la vit. Elle est une pierre sur le chemin.
    4. Elle se produit généralement en période de transition, de chaos, quand on recherche quelque chose.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    De l’Inde à la Grèce


    Mariage du lait et de la chair, le non-être.

    Chez les Hindous la matière c’est la densification de l’Énergie qui forme la Chair (la Substance, le Soufre, le Fixe) dans laquelle s’incarne le Lait qui est la partie spirituelle (l’Essence, le Sel, le Mobile). Le non-être est le troisième terme, c’est la transcendance, c’est le médium qui permet le passage de l’un à l’autre et inversement. Comme vous pouvez le constater la Trinité est présente.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • LA LIBERTÉ



    Un nombre de saints voulu par la Providence suffira à sauver notre époque. Des saints qui se donneront tout entier à cette tâche et transformeront en vertus les valeurs de notre temps.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Quels sont les principes de la "subversion" ?
    Dans quels domaines s'applique la "subversion" ?
    Comment se prémunir de la "subversion" ?

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La Révolution n'a pas été faite pour le bénéfice du peuple.

    Nuit du 4 août 1789 : abolition des libertés en France.

    “La Révolution aura fait reculer la législation sociale de trois quarts de siècle. On représente les privilèges de l’Ancien Régime comme les privilèges des nobles qui ne payaient pas l’impôt. Mais savez vous ce qui a été aboli dans la nuit du 4 août 1789 ? Ce qu’il restait des privilèges des nobles seulement ? Non, tous les privilèges : ceux de certaines villes, ceux de certains métiers, de certaines corporations etc., et il y en avait une multitude, qui dépassaient de très loin le seul cadre des individus appartenant au Second Ordre. Or deux cents ans plus tard, il est remarquable de constater que les privilèges sont revenus partout. …/...

    (Extrait du livre d’Yves-Marie Adeline : « Le royalisme en questions »)

     

    Lire la suite...


    votre commentaire

  • « Lorsque Dieu veut qu’une œuvre soit toute de sa main, il réduit tout à l’impuissance et au néant, puis il agit »
    Bossuet.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Chevalerie, « COUTUMES » ou manière de se comporter, éthique et choix philosophique - 3

    Chevalerie « COUTUMES » - 3


    La méditation sur la Mort et la Vie nous emmène à celle de la CONTINUITÉ dans le TEMPS pour l’ARBRE de VIE (du filem) :


    1) Ne pas oublier ce qui se passe pour l’arbre. Il est la succession des différents cycles : printemps été automne hiver. Ainsi poussent les branches.

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique